Reportage dans la patrie de la championne ariégeoise Perrine Laffont.

 

Certes, Perrine Laffont ne fera pas le doublé aux Mondiaux de ski de bosses au Kazakhstan. Après avoir remporté le titre mondial en individuel lundi, la skieuse ariégeoise a été éliminée ce mardi de la compétition en parallèle.

Nous avons pu suivre l'épreuve du jour avec Dominique, la maman de Perrine Laffont. Elle habite une délicieuse maison de village à Lagarde, dans le canton de Mirepoix. Les grands-parents et des amis de la famille étaient devant la télévision, au soutien de Perrine. Listing des courses en main. L’idéal eut été que Perrine réalise le doublé, petite déception donc, elle a été éliminée en quart de finale en parallèle. Discipline dans laquelle elle est déjà deux fois médaillée d'or.

Pas de quoi saper le moral de la maman de l’exceptionnelle championne : "avec Jean-Jacques son père, on lui a transmis cette volonté de travailler, d'aller chercher toujours plus" explique avec fierté Dominique qui précise "maintenant elle a mis en place des protocoles où elle prend beaucoup soin d'elle. Mentalement et physiquement " permettant à Perrine "d'arriver avec de la fraîcheur sur le circuit".

Une chose est sûre, au top niveau mondial depuis plusieurs années, Perrine a encore "de beaux jours devant elle" estime la maman ; rappelant qu'elle se projette "déjà sur les JO 2022" sachant qu'une femme en ski de bosses court "jusqu'à 27 ou 30 ans". "Peut-être voudra-t-elle passer à un autre sport ?" En attendant, Perrine Laffont court encore dimanche au Kazakhstan. Et son fan-club sera au rendez-vous télévisé de sa prestation.

 

Jacques Déjean.

Dominique, la maman de Perrine.

Dominique, la maman de Perrine.