La salle de concert perpignanaise continue d’accueillir des artistes tous les mardis de janvier pour les "Éphémères".


C’est un secteur qui n’a pas vu beaucoup de lumière depuis le début de la crise sanitaire : le monde du spectacle. Malgré les circonstances à Perpignan, il est encore possible de voir un concert au Médiator, tous les mardis, et en plus gratuitement. La salle de concert perpignanaise a créé l’opération des "Éphémères". L’objectif, inviter des artistes pour un concert virtuel chaque mardi de janvier.

Des créations exclusives

"On a eu l’idée d’exister quand même, de faire travailler les artistes, et de faire vivre la salle, en proposant les Éphémères, qui sont donc des "live stream", des vidéos diffusées sur nos réseaux sociaux et sur Youtube", explique Julien Bieules, programmateur du Médiator.

Et il ne s’agit pas d’un simple concert, mais de "créations musicales exclusives", nous précise Julien Bieules.  "Nous réunissons à chaque concert des artistes ou des groupes sur scène, pour une rencontre où on croise les répertoires des uns et des autres, avec un temps de travail en amont, en résidence au Médiator deux à trois jours, et le soir même du concert." Le concert est ensuite diffusé en direct et retransmis sur les réseaux sociaux du Médiator.

Julien Bieules, programmateur du Médiator


Des artistes sur scène

Une opération similaire avait déjà fait ses preuves au printemps dernier. Si la situation actuelle du monde culturel a permis de relancer cette idée, le Médiator a lui profité de ce temps pour se perfectionner au digital.  "Cela fait quelques années que nous progressons sur notre parc vidéo. On fait maintenant des enregistrements sur le grand plateau, nous avons 8 caméras, deux cadreurs. Nous sommes devenus assez pros en la matière et on continue de progresser", ajoute le programmateur.

De leurs côtés, les artistes peuvent reprendre une activité, et profiter d’une belle visibilité en ces temps compliqués. "Mardi dernier, ils étaient tellement heureux, c’était beau à voir. Ça fait plaisir de monter sur scène. Ils n’ont plus l’opportunité de pouvoir s’exprimer, de prendre les instruments et de se montrer. Donc, même si la salle est quasiment vide et que ce n’est qu’en stream, on sent finalement la présence des gens derrière l’ordinateur."

Après Guilhem Desq & HIDE le 12 janvier dernier, une soirée Pop-Folk au programme de ce mardi 19 janvier, avec deux chanteurs : Ezra Hesper et Yamin Alma. La semaine prochaine (le mardi 26 janvier), le Médiator accueille l’un des grands acteurs du Reggae français, le producteur Manu Digital, accompagné de deux chanteurs Reggae perpignanais : Dapatch Mc et Davojah. 

 

Julien Bieules

 

Crédit photo : Jérôme Dayon / Le Médiator. 


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

25/02/2021 07:45

...

Pyrénées-Orientales

23/02/2021 17:10

...

Pyrénées-Orientales

23/02/2021 16:34

...