Dès mercredi 21 juillet, il sera obligatoire de porter un masque dans le centre ville de Toulouse, mais pas que...

 

La préfecture de Haute Garonne serre la vis, après une recrudescence des cas de covid-19 dans le département. Au 19 juillet, le taux d’incidence en Haute Garonne était de 164 cas pour 100 000 habitants. Il a presque doublé en l’espace de 3 jours. Dans le détails, la situation est critique chez les 20-30ans, où le taux d’incidence grimpe actuellement à 404 cas pour 100 000 habitants. Des chiffres qui ont donc forcé la préfecture à prendre des mesures supplémentaires pour lutter contre la propagation du virus.

 

Ainsi, le port du masque sera à nouveau obligatoire dans le centre-ville de Toulouse à partir de mercredi 21 juillet, tous les jours, de 9h à 3h du matin, dans le périmètre délimité par les voies suivantes :

•             boulevard d’Arcole                             •             boulevard Lascrosses depuis la place                                                                                        Armand Duportal, boulevard d’Arcole.

•             boulevard de Strasbourg                   •             boulevard Armand Duportal

•             boulevard Lazare Carnot                   •             quai Saint-Pierre dans sa section allant                                                                                      jusqu’au boulevard Armand Duportal

•             allées Forain François Verdier           •             quai Lucien Lombard

•             allées Jules Guesdes                           •             place de la Daurade

•             allées Paul Fauga                                •             quai de la Daurade

•             pont du halage de Tounis                  •             quai de Tounis

       

 

Le port du masque sera également obligatoire, sur la voie publique, dans toute la Haute Garonne, dès lors que :

•             dans les établissements recevant du public de plein air quand les mesures de distanciation physique de 2 mètres entre deux personnes, ne peuvent pas être respectées 

•             dans les manifestations et rassemblements à caractère festif ou revendicatif de plus de dix personnes autorisés

•             dans les marchés, brocantes, vides greniers et ventes au déballage de plein vent ou couverts

•             dans les espaces de transports en commun dont les quais et arrêts de bus, métro et tramway 

•             dans un rayon de 50 mètres aux abords des établissements scolaires et des crèches au moment des entrées et sorties, des lieux de culte au début et à la fin des cérémonies et des offices, et des centres commerciaux.

•             dans les files d’attente 

•             lorsqu’un évènement particulier ou une configuration urbaine particulière (type rue étroite et bondée) engendre un flux important ou une concentration de personnes qui ne permettent pas de respecter les mesures de distanciation physique de 2 mètres.

Tout ça, dans la mesure où le Pass Sanitaire ne sera pas requis sur le lieu.


Voir aussi