Suite à l'évolution de l'épidémie dans les Pyrénées-Orientales, le Centre Hospitalier de Perpignan communique ses modalités d’organisation pour l’accueil des patients et des visites.

Unr réunion s’opérait hier entre l’Agence Régionale de santé et les reponsables des unités de soins du département pour réfléchir à un nouveau niveau de vigilance au sein de l'hôpital. Car l’évolution de l’épidémie du coronavirus inquiète dans les Pyrénées-Orientales. Actuellement, 46 personnes sont hospitalisées, dont 9 patients en service de réanimation, pour cause de Covid. Le bilan s'établit désormais à 45 décès. 

Suite à cela, l'hôpital de Perpignan a réorganisé les modalités d’accueil pour les consultations, hospitalisations et visites au seind e l'établissement à compter de ce mercredi 21 octobre 2020 : 

Consultations et visites

Les consultations sont maintenues, il est demandé à chaque patient de venir seul pour son rdv avec le professionnel de santé. Chaque patient hospitalisé peut bénéficier d’une visite par jour, limitée à une personne et d’une durée maximale d’une heure aux horaires des visites (12h à 20h). 

Cas particuliers

Pour ce qui est de la maternité, le second parent est autorisé à rester lors de l’accouchement ainsi qu’en chambre, puis à rendre visite à la maman et à l’enfant aux horaires des visites (12h à 20h). Aucune autre visite n’est autorisée. En pédiatrie, un seul parent peut rester aux côtés de l’enfant 24h/24. En service néonatologie, un seul parent peut rester aux côtés de l’enfant 24h/24.

Exceptions 

Des exceptions pourront être faites pour accompagner les patients en fin de vie sur dérogation de la direction, en concertation avec l’équipe médicale et la famille.

En plus de ces nouvelles modalités, un filtrage est mis en place à l’entrée de l’hôpital. Un contrôle des accès à l’entrée principale sera opéré dès le vendredi 23 octobre pour garantir l’application de ces nouvelles mesures. Il est rappelé que chaque patient venant en consultation et chaque visiteur autorisé doivent obligatoirement porter le masque et respecter les gestes barrières.

Les propos d'Hugues Aumaître (chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital de Perpignan) au sujet de la progression de l'épidémie dans le département des Pyrénées-Orientales : 

 

 

 

Hugues Aumaître
Hugues Aumaître