La pandémie a considérablement ralenti l’activité de plateforme toulousaine.

 

Le trafic passagers a reculé de 67 %, "avec 3,1 millions de passagers accueillis" à l'aéroport de Toulouse Blagnac affirme la direction ce vendredi. 


Les restrictions de déplacements imposées à partir de mars "ont fortement dégradé la connectivité de la plateforme toulousaine". C’est évidemment le trafic international qui a été le plus pénalisé "avec un recul de 75 % par rapport à 2019" (1 165 872 passagers). Le trafic national a mieux résisté (-60 %) "avec 1 929 371 passagers enregistrés". Le trafic local a représenté 62 % du total 2020 grâce notamment à "l’arrivée de la compagnie Transavia sur la plateforme, avec l’ouverture d’une ligne Toulouse-Nantes."
 
Les mouvements d’avions sont en baisse de 56 %. Le trafic fret et poste "moins touché" a reculé de 28 % en 2020 "avec 48 949 tonnes traitées."

 

Le bilan financier 2020 en baisse de 47 %

 

Le chiffre d’affaires s’élève à 82 millions d’euros, en repli de 47 % par rapport à l’exercice précédent. Perte de plus de 11 millions d'euros sur le résultat opérationnel (+36,6 M€ en 2019).
 
Au-delà des résultats économiques, les équipes d’ATB "sont restées mobilisées pour assurer les missions de l’aéroport". Tout au long de l’année, la plateforme "est restée opérationnelle H24". L'aéroport a accueilli "des vols de rapatriement, des vols d’Etat et des vols sanitaires pour le transfert des patients des régions les plus touchées" vers les établissements hospitaliers d’Occitanie. ATB a aussi ouvert en décembre "un centre de tests antigéniques et PCR pour les passagers au départ de Toulouse".

 

Les chantiers maintenus
 
Dès mars, "la priorité a été donnée à la sécurité des salariés d’ATB" avec "la mise en place du télétravail" ; ATB a mis en œuvre l’activité partielle. Un accord d’entreprise a été conclu "pour une activité partielle de longue durée" (APLD).
 
Dans ce contexte, ATB a maintenu ses chantiers 2020. L’aéroport "a refait à neuf la piste 14R-32L", "un nouveau parking avion dédié à l’embarquement / débarquement à pied, face au Hall D, a été ouvert", "l’accès direct au tarmac a été amélioré". En 2020, ATB a aussi "pris de nouvelles initiatives en matière de responsabilité sociétale et environnementale", signant notamment "la convention pour la construction d’une centrale de production et de distribution d’hydrogène". De nouveaux services ont été créés "avec la mise à disposition de scooters électriques sur la plateforme et la location de voitures électriques en auto-partage".