Nombreux sont ceux qui ont profité du confinement pour aménager leur intérieur. Sklaerenn Imbeaud est maître artisan vitrailliste à Castres depuis 2004. Son quotidien se partage entre rénovations de vitraux dans les églises de la région et réalisations plus personnelles à destination des particuliers. Ces derniers ont été au rendez-vous depuis le début de la crise sanitaire.

« Aujourd’hui, j’ai une équipe de cinq personnes à l’atelier, explique celle qui œuvre à l’entretien, la restauration et la création de vitraux et d’œuvres d’art depuis 1996. On restaure notamment des monuments historiques et classés. »

En dehors des marchés publics, Sklaerenn Imbeaud, travaille aussi pour les particuliers. Durant les différents confinements, le carnet de commandes de l’équipe s’est rempli.

« Les personnes, étant cloîtrées chez elles, à défaut de dépenser pour aller au restaurant, au cinéma ou en vacances, se sont tournées vers les travaux de la maison. On me demande beaucoup de créer des vitraux sur des portes d’entrées, des fenêtres de salles de bain. Et je reçois également des commandes de verrières. C’est un peu la tendance. »

En fonction des périodes, la demande des particuliers varie. Une chose est sûre, depuis le confinement, les clients sont au rendez-vous.

Reportage à réécouter :