L'abstention a été plus faible qu'au premier tour, mais le taux reste fort quand même. 51,59% des électeurs de Carmaux ne sont pas allés voter.

Il n’y a pas eu non plus de sursaut des socialistes et communistes de Carmaux. 

François Bouyssié avec 43,57% des voix reconnaît sa défaite et constate que les carmausins ont élu "un maire soutenu par l’extrême droite".

On espérait une mobilisation un petit peu plus grande donc c'est vrai qu'on reste encore sur un taux de participation faible pour la ville de Carmaux. Ce qu'on voit, c'est que les choses ont un petit peu changé par rapport à l'électorat habituel, mais aujourd'hui [ ...] c'est la première fois dans le département du Tarn qu'une ville a gagné par un maire soutenu pour à l'extrême droite. Il faut savoir le dire et je crois qu'il ne faut pas avoir peur des mots, c'est la réalité".

 

La majorité des carmausins n’ont semble-t-il pas fait la même analyse. Le "dégagisme" de l’an dernier (juin2020) "tout sauf les socialistes" (qui ont régné sur carmaux durant 128 ans explique aussi qu'ils ont perdu la mairie).

Ayant échoué à 34 voix pour être élu dès le premier tour, Jean Louis Bousquet le maire sortant de Carmaux qui a provoqué ces élections à cause de la démission de nombreux de ses adjoints, se veut ouvert à tous les carmausins. Il dément être d'extrême-droite, et même de droite.  

Jean louis Bousquet parle de son positionnement politique et de la première décision qu’il entérinera dès sa prise de fonction :

"Moi, je suis ouvert. Honnêtement, les idées socialistes ne sont pas très loin des miennes. Tout simplement moi, je ne me vois pas dans ce parti, j'aime bien ma liberté, j'aime bien mon autonomie et je n'aime pas les carcans de parti et d'ailleurs. On l'a vu lors de cette campagne, ils ont essayé plutôt de positionner un parti plutôt que de penser à un projet et nous, on était sur le projet."

Sa liste est constituée de quelques colistiers de la précédente élection, de personnes de la société civile ainsi que deux personnes de la liste La République en Marche (qui s’était présenté contre Jean Louis Bousquet en juin 2020).

Le prochain conseil aura lieu ce vendredi 15 octobre à 18 h pour élire le maire. 


Voir aussi

Tarn

20/10/2021 07:36

La compagnie de la machine pourrait installer une oeuvre originale dans le quartier Bradford...

Tarn

18/10/2021 17:28

La ville de Castres vient de mettre en ligne une plateforme pour permettre aux commerces de...

Tarn

17/10/2021 18:33

Les Tarnais gagnent cet après-midi face au leader.

...