Comme chaque année, durant le week-end de Pentecôte, c'est la féria de Vic-Fezensac pendant quatre jours. Alors, il y aura la « plaza de toros » Joseph Fourniol, ses corridas et ses 20 000 spectateurs mais aussi la fiesta dans les rues. 

 

La petite ville gersoise devient le centre de gravité des aficionados amateurs, des festayres du sud-ouest et bien au delà ! Pentecotavic est la plus grande manifestation du département en terme de fréquentation. Au cours de ces festivités, une multitude d'animations est proposée au public de tous âges.

 

 

Des dizaines de concerts et des centaines de musiciens

L'an dernier 14 concerts gratuits se sont succédés avec des groupes renommés, 18 fanfares soit 225 musiciens, plusieurs spectacles de rue durant le grand défilé burlesque. Cette année ça promet d'être encore plus animé "course pédestre le samedi matin [...] une dizaine de fanfares, et le défilé burlesque le dimanche" explique Pascal Lamothe l'un des organisateurs.

 

 

Fabrice Lafargue, autre organisateur, se félicite d'avoir avec son équipe transformé Vic en un événement musical.

Il déroule pour 100% le menu des concerts 2019 " Wazuu, Goulamas'k, Huntza et bien d'autres"

 

 

L'accent sur la sécurité

 

Fut un temps où les nuisances occasionnées par Pentecôtavic exaspéraient une partie de la population. Si bien que seules les corridas avaient été maintenues.

Le maire de la cité gersoise Michel Espié y a mis bon ordre " en 2010 et 2011 c'a été une horreur [...] aujourd'hui c'est redevenu une fête conviviale et sympa."

Aujourd'hui l'entrée est payante, barriérée et la fête sécurisée. Budget sécurité ? "200 000 euros" affirme l'édile.

 

Promotion du terroir

L'Office de Tourisme d'Artagnan en Fezensac installe également à Pentecôtavic un pole événementiel, pour la 4e année consécutive "avec 18 associations de secteur" indique son Président. Jean-Claude Villemin entend y faire entre autres la promotion des produits de terroirs "du vin de la région, des dérivés du canard et un fromage de brebis de Lupiac." Le tout "grâce à une impulsion forte de la communauté de communes" insiste Jean-Claude Villemin.

Un jeu "Le Gers on y revient" a aussi été mis en place, un tirage au sort aura lieu dimanche.

 

Toutes les infos pratiques sur le site de Pentecôtavic.