Au salon de l'agriculture, l'Occitanie séduit

Au salon de l'agriculture, l'Occitanie séduit
Occitanie
Par 100% Radio

Nos agriculteurs ont la côte à Paris !
 


A Paris, l’Occitanie n’en finit pas de séduire. Si tous les départements de la région ne sont pas également représentés, certains ont mis, comme chaque année, les petits plats dans les grands. Le Tarn, par exemple : les agriculteurs et producteurs, réunis sous la bannière saveur du Tarn, on fait de leur stand principal, le Bistro’Tarn, un lieu de passage obligatoire.

Pour Marine et Maureen, deux parisiennes qui ont découvert le Bistro’Tarn lors des précédentes éditions, « c’est notre coup de cœur du salon. La gentillesse des gens est vraiment formidable ! » Gentillesse et sens de la fête, voilà ce qui séduit les nombreux visiteurs. Et le Bistr’O’Tarn marche fort : depuis le début du salon, il a presque doublé son activité par rapport aux années passées. Cédric Carcenac est viticulteur gaillacois, et présent sur le stand : « la démarche plait, on retrouve tout le Tarn dans un bistro, l’ail rose de Lautrec, le vin de Gaillac, le veau du Ségala, la charcuterie…On propose tout notre savoir-faire…et notre sourire de tarnais ! » Même satisfaction, même fierté pour le président du tarn Christophe Ramond, venu mardi à la tête d’une délégation d’élus départementaux à la rencontre des producteurs : « c’est à l’image de notre département, convivialité et qualité des produits. » Le Tarn a donc trouvé sa locomotive, et ce SIA 2019 est d’ores et déjà un succès, se réjouit Christophe Ramond : « c’est un moment essentiel, c’est une belle vitrine pour notre département. Nous avons vraiment la chance d’avoir des exploitants agricoles motivés pour venir tous les ans démonter leur dynamisme et leur savoir-faire. A nous, en tant que collectivité territoriale, de les accompagner. »

Direction l’Aude, à présent. Comment s’en sortent éleveurs et producteurs audois ? Au stand de la Miellerie des Clauses, on a le sourire : elle a reçu 2 médailles d’or au concours général, pour ses hydromels. Laurent Poloni est apiculteur et pour lui, le salon est un moment très important, même s’il ne masque pas complétement les difficultés de son métier : « on retrouve nos clients, ceux qu’on a rencontré chez nous cet été, c’est une belle vitrine. Après, notre métier est confronté aux aléas climatiques, la chaleur a accéléré les choses cette année, et nous ne sommes pas à l’abri d’un coup de gelées qui viendrait griller les fleurs. » Quand on lui demande s’il est confiant pour l’avenir de l’agriculture audoise, il répond qu’il « y a encore du potentiel, des choses possibles. Ce n’est pas si noir que ça. »

Un optimisme partagé par de nombreux viticulteurs, qu’ils soient de Gaillac, de l’Aude ou de Banyuls sur Mer, comme la Cave de l’Etoile. Ici, on profite du salon pour promouvoir le banyuls, et Jean-Christophe Pastor le fait avec plaisir. Il vient chercher « une nouvelle clientèle, car ici, on n touche pas que les parisiens, mais toute la France. C’est la plus belle vitrine de France ! » Et le salon de l’agriculture doit lui permettre de poursuivre ses ambitions : « ce que nous aimerions, avec le cru Banyuls, c’est être connu comme le porto l’est en France. C’est notre combat de tous les jours. »

 

Autres viticulteurs heureux, les ariègeois du domaine de Lastronques. Andréa et Christina Zeller font du vin à Lezat sur Leze, et n’ont pas de mal à écouler leur production au salon : « Nous étions au 18ème siècle un grand département viticole, avant de disparaitre. Aujourd’hui, nous avons 60 hectares de vigne, en appellation IGP. » Et ça plait.

Le salon, ce sont aussi les médailles. Et pour le monde agricole d’Occitanie, ça se passe plutôt bien.

Pour le Tarn, les viticulteurs ont récolté 12 médailles d’Or. Plusieurs médailles également pour les salaisons, le whisky, le miel et les fromages.

Les viticulteurs des Pyrénées-Orientales ont décroché 24 médailles d’Or, comme leurs confrères audois. Dans l’Aude, le miel est en or, et la race Gasconne a remporté le premier prix.

En Ariège, la confiture est récompensée. Dans le Gers, armagnac et Foie gras raflent les médailles d’or. Et de nombreuses récompenses restent à distribuer.


Voir aussi

Occitanie

12/03/2019 11:29

C'est ce que souhaite une majorité de français.
...

Lire la suite
Occitanie

07/03/2019 09:40

Ce jeudi, comme hier, des surveillants se sont mobilisés au pénitentiaire de...

Lire la suite
Occitanie

26/02/2019 12:35

Risque d'allergie élevé dans les départements du Sud-ouest, très...

Lire la suite