Il était un ancien cadre du Stade Toulousain dans les années 90, aujourd’hui atteint de la sclérose en plaque, ce sportif au mental d’acier a réussi l’impossible: gravir le sommet du Kilimandjaro qui culmine à près de 6 000 mètres d’altitude.

David Berty a réussi cet exploit bien entouré avec un groupe d’une quinzaine de personnes, dont ses copains Marc Lièvremont et Thomas Castaignède. Mais c’est Vanessa Moralès qui l’a poussé à relever ce défi. L'infirmière de Muret avait déjà réalisé cette ascension cinq fois et détient le record féminin de vitesse d’ascension et de redescente du Kilimandjaro.

Le groupe a réussi ensemble, « des moments difficiles, des souffrances il y en a eu beaucoup et c’est dans ces moments là qu’on a de suite vu la solidarité d’un groupe » nous a confié David Berty, encore sur son petit nuage africain.

Enfin, lors de son arrivée au sommet, ce gaillard aime raconter « je me suis jeté sur le panneau d’arrivée, j’ai tapé le panneau et je me suis assommé dessus j’ai maintenant une marque sur le crâne et donc un souvenir de mon ascension au Kilimandjaro ! ».


Voir aussi

Haute-Garonne

13/08/2022 09:17

Un habitant choqué a été pris en charge par les secours.

...

Haute-Garonne

12/08/2022 17:47

Les trois occupants ont été légèrement blessés. 

...

Haute-Garonne

11/08/2022 14:58

Le débit du fleuve baisse dangereusement. Il est soutenu par les réserves...