Airbus a lancé ce lundi au Salon du Bourget le A321XLR. 

L'appareil vient compléter la gamme de produits à succès A321neo. Pour l'avionneur européen l'A321XLR "devient ainsi la prochaine étape de l'évolution, répondant aux besoins du marché en matière de portée encore plus large".

Il permettra de réduire la consommation de carburant par siège de 30% par rapport aux avions concurrents de la génération précédente. À partir de 2023, l’avion offrira une autonomie sans précédent, les compagnies aériennes pourront exploiter un avion monocouloir "moins coûteux sur des liaisons plus longues et moins fréquentées" précise Airbus.

 

Idéal pour les compagnies low cost et long-courrier

Cela permettra aux opérateurs d’ouvrir de nouvelles liaisons mondiales telles que l’Inde vers l’Europe ou la Chine vers l’Australie, ainsi que d’étendre la portée sans escale sur les vols transatlantiques directs entre l’Europe continentale et les Amériques.

 

Les changements

Le nouveau réservoir arrière central permanent (RCT) pour plus de volume de carburant.

Un train d'atterrissage modifié pour une augmentation de la masse maximale au décollage.

Une configuration optimisée des volets de bord de fuite d’aile pour préserver les mêmes performances de décollage et les mêmes exigences de poussée du moteur que l’A321neo actuel.

 

A320neo monocouloir le plus vendu

L'A320neo est l’avion monocouloir le plus vendu au monde, avec plus de 6 500 commandes passées par plus de 100 clients depuis son lancement en 2010. Il intègre des moteurs de nouvelle génération et des dispositifs permettant des économies de carburant à deux chiffres.