L’enquête avait débuté en mai 2020, lorsqu’un trafiquant percutait un véhicule de gendarmerie et se débarrassait d’un sac contenant du cannabis. L’information judiciaire ouverte et confiée aux gendarmes de la compagnie de Toulouse Mirail aboutissait à mettre fin quelques mois plus tard à un trafic ayant généré quelques 4 millions d’euros de chiffre d’affaires. 


LIRE → INFO 100% - Les trafiquants avaient importé 400 kg de cannabis : les gendarmes toulousains mettent un terme au business

 

La nature ayant horreur du vide, les trafiquants mêlés à ce business affaibli par les différents coups portés par les enquêteurs de la gendarmerie ont tenté de reconstituer le réseau. Mais les militaires ont eu vent du petit manège. C’est ainsi que le coup fatal a été porté à ce réseau mardi 7 septembre 2021, avec l’arrestation simultanées de 4 personnes à Muret, Toulouse et Grenade. Des individus âgés de 20 à 30 ans qui ont été présentés après 48 heures de garde à vue au magistrat instructeur qui a acté de leurs mises en examen pour trafic de stupéfiants.


Les opérations pilotées par la compagnie de gendarmerie de Toulouse-Mirail ont été menées avec l’appui du Psig (peloton de surveillance et d’intervention) Sabre de Colomiers, des Psig de Muret et Toulouse-Mirail, du détachement aérien de la gendarmerie et des équipes cynophiles venues d’Auch et Tarbes. Elles ont permis de saisir 6,5 kilos de cannabis, 25 000 euros en liquide soit en comptant les véhicules saisis 61 000 euros d’avoirs criminels. Les mis en cause ont été placés en détention provisoire.     

 


Voir aussi

Haute-Garonne

22/09/2021 17:12

Selon des témoins, la victime aurait sauté d'un pont au dessus de la rocade.

Haute-Garonne

22/09/2021 10:53

Cette affaire dramatique pose-t-elle la question de l'accompagnement et de la réponse...