Depuis mai dernier, ils toquaient chez l'habitant et se faisaient passer pour des agents d'Engie. Prétextant un trop-perçu, ils demandaient les cartes bancaires des victimes et à l'aide d'un terminal bancaire mobile débitaient au lieu de créditer. Le préjudice est important : 36 000 euros dérobés à 35 victimes âgées habitant en Haute-Garonne, dans le Gers, l'Ariège ou le Gard. Les malfrats ciblaient systématiquement des retraités et personnes vulnérables. 

L'enquête de la Sûreté départementale de Toulouse a permis de "loger" trois suspects résidant à Ramonville, Castelnau d'Estrètefonds et Toulouse. Un homme de 26 ans "ultra connu de la justice" nous précise une source proche de l'enquête, ainsi que deux autres hommes de 19 et 27 ans ont été interpellés mercredi. Lors des perquisitions, les enquêteurs ont retrouvé un terminal bancaire type "Sum'up", mais aussi des cartes bancaires n'appartenant pas aux mis en cause et des vestes floquées Engie.

Ils ont été déférés, ce vendredi, au parquet en vue d'une comparution immédiate pour vol par ruse, usurpation de titre ou qualité et vols. 

 

Photo illustration gendarmerie nationale.


Voir aussi

Occitanie

01/12/2022 20:15

Les vols d'outillage haut de gamme avaient eu lieu notamment dans le Tarn, la Haute-Garonne...

Occitanie

25/11/2022 15:01

Ils seront plusieurs centaines à défiler dans la région, notamment à...

Occitanie

24/11/2022 14:30

Les gendarmes ont interpellé plusieurs individus - une majorité de femmes - proches...