2 gardiens de prison soupçonnés de radicalisation.

2 gardiens de prison soupçonnés de radicalisation.
Occitanie
Par Pauline Schaller

L'un est surveillant à Seysses (31), l'autre à l'établissement pour mineurs de Lavaur (81).


Deux gardiens de prison sont soupçonnés de radicalisation islamiste : Selon une information de Médiacités qui nous a été confirmée, l'un est surveillant à la maison d’arrêt de Seysses en Haute-Gronne, l'autre à l’établissement pénitentiaire pour mineurs de Lavaur, dans le Tarn. Tous les deux sont fichés S. Le Tarnais travaillait aussi à la prison de Seysses auparavant avant d'être muté à Lavaur. Pour ce dernier, selon nos informations aucune attitude ne laissait transparaitre chez lui une quelconque radicalisation. Celui qui travaille à Seysse serait en arrêt maladie depuis plusieurs semaines.

Ces deux hommes sont, toujours selon nos informations, originaires de Carcassonne, du même quartier que Radouane Lakdim, le terroriste des attaques de l’Aude..

 


Voir aussi

Occitanie

12/03/2019 11:29

C'est ce que souhaite une majorité de français.
...

Lire la suite
Occitanie

07/03/2019 09:40

Ce jeudi, comme hier, des surveillants se sont mobilisés au pénitentiaire de...

Lire la suite
Occitanie

27/02/2019 08:45

Nos agriculteurs ont la côte à Paris !
...

Lire la suite