Après la belle enquête de la police judiciaire (DTPJ) qui a démantelé un vaste trafic de cocaïne « Uber Stup » cette semaine, c’est au tour des enquêteurs des stup’ de la sécurité publique de mettre un coup d’arrêt à un groupe criminel.

Ce mardi, au moins 11 personnes auraient été placées en garde à vue lors d’une opération conjointe des policiers de la Sûreté départementale et du commissariat de la rive gauche appuyés par le RAID. Lors des perquisitions, 100 000 euros d'argent liquide auraient été découverts dans divers appartements, mais également une arme de guerre de type kalashnikov, une arme de poing, 2,7 kg de cocaïne, 9 kg de cannabis et 145 cartouches de cigarettes.

Selon nos informations, ce réseau extrêmement structuré fournirait plusieurs points de deal de la ville de Toulouse, notamment un lieu de revente important situé route de Bayonne. Entre jeudi et vendredi, au moins 8 individus ont été mis en examen pour trafic de stupéfiants. Les mis en cause sont représentés par Mes Momasso Momasso, Martin, Issa, Legros-Gimbert et Bertard. L’enquête se poursuit sur commission rogatoire d’un juge d’instruction toulousain. 

 


Voir aussi

Haute-Garonne

07/12/2021 16:11

Quatre trafiquants présumés auraient été arrêtés.
...

Haute-Garonne

07/12/2021 07:43

Les Violets s'inclinent 2-1. 

...

Haute-Garonne

06/12/2021 14:34

Le Président du Conseil départemental de Haute-Garonne plaide aussi en faveur de...