Le collectif de Lescout, des riverains engagés dans un combat contre la présence d’une "ferme-usine" de 200 000 poules, revient sur le devant de la scène.

Une réunion s’est tenue hier soir entre les représentants du collectif et les élus de la communauté de commune Sor et Agout, autour du futur plan local d’urbanisme.

Depuis des mois, des habitants de Lescout, village de 700 habitants, soutenus par plusieurs organisations, dénoncent les nuisances de la ferme. Ils craignent pour leur santé, et sont persuadés que le taux de cancer élevé de la commune a un lien direct. L'an passé, une étude menée par l'Agence Régionale de Santé ne s'est pas révélée concluante.

Mardi soir, le collectif était mobilisé contre le projet d’agrandissement de la ferme qui fait polémique.
Jean-Luc Hervé est l’un des membres du collectif :

Dans un communiqué, les membres du collectif posent la question : "les élus vont-ils choisir la santé des habitants et l’apaisement des territoires ? Vont-ils respecter le vote unanime du conseil municipal de Lescout pour interdire sur place le développement de la ferme-usine ? Vu les enjeux, la mobilisation ne peut que s’amplifier."

 

Photo d'illustration