Les syndicats majoritaires du corps des gradés et gardiens de la paix ainsi que les officiers de police ont été reçu par la préfète hier.

Ils dénoncent un dysfonctionnement au niveau du management. Ils parlent aussi de mépris, de pression et d’exigences fantaisistes.

Depuis début janvier, 29 policiers se sont donnés la mort en France. L’an dernier, ce chiffre n’avait été atteint qu’au mois de septembre.

Bruno Bartoccetti membre de l’Unité SGP Police FO s’est confié à notre journaliste Jacques Dejean.

Bruno Bartoccetti membre de l’Unité SGP Police FO évoque le malaise des policiers