À Perpignan, on célébrait le 75ème anniversaire de la Libération de la ville ce lundi. L'occasion pour Hélène Legrais, auteure et historienne, de nous révéler quelques anecdotes historiques.

 

Moment d'hommage ce lundi à Perpignan avec la cérémonie commémorant le 75e anniversaire de la Libération de la ville.  Une célébration en l'honneur et en mémoire des nombreux combattants œuvrant pour libérer la ville catalane entre le 19 et le 20 août 1944.

Une libération qui aurait pu se dérouler sans affrontement. Le 15 août 1944, les Alliés débarquent en Provence et poussent le commandant allemand en place à ordonner à ses hommes de quitter Perpignan, c’est que nous explique Hélène Legrais, auteure et historienne.

 "Si cela s'était fait selon ce qu'avait proposé le major qui commandait la place, ça se serait fait sans le moindre incident"

​​

Malheureusement, les affrontements ont bel et bien eu lieu. Cette libération a connu quelques épisodes tragiques, comme par exemple dans la soirée du 19 au 20 août, où des renforts de la Résistance française arrivent au point stratégique du Vernet. Alors qu'ils cherchent à bloquer leurs adversaires, ils vont malheureusement confondre des Français avec des Allemands, comme nous le raconte Hélène Legrais.

"Quand on voit arriver à toute vitesse un camion allemand, on fait les sommations et s'il ne s'arrête pas, on tire"


À Perpignan, les différents combats ont eu lieu du 19 août à 16 heures jusqu'au petit matin du 20 août 1944. Ils auront couté la vie à 42 personnes au total, dont 22 Allemands et 20 Français.