Cocaïne, cannabis, ecstasy, MDMA, Kétamine, LSD, Speed étaient livrés par correspondance.

 

Un trafic organisé et hiérarchisé

Une vaste opération de police a mené à l'arrestation de 11 personnes, mardi, en divers points de la région (Tarn, Haute-Garonne, Gard). Un coup de filet qui a permis de démantelé un trafic "particulièrement bien organisé" indique la Direction départementale de la sécurité publique du Tarn. Les policiers d'Albi mais aussi la BRI (Brigade de Recherche et d'Intervention) de la PJ toulousaine, l'office anti-stupéfiants basé à Toulouse agissaient sur commission rogatoire d'un juge d'instruction albigeois après des investigations "qui auront duré plusieurs mois". L'enquête a révélé l'existence d'un "réseau de vente et livraison par correspondance parfaitement structuré et hiérarchisé".

 

Des stupéfiants de toutes natures

Il aurait permis d'écoulé sur Albi et Toulouse d'importantes quantités de produits stupéfiants de différentes natures  : cocaïne, herbe et résine de cannabis, ecstasy, MDMA, Kétamine, LSD, Speed... En tout "8 hommes et 3 jeunes femmes ont été interpellés en divers endroits de la région et placés en garde à vue". Les perquisitions menées ont permis de découvrir à Albi, Toulouse et dans le Gard plus de 6000 euros, plusieurs kilos de cannabis et des centaines de grammes de drogues de synthèse : speed, MDMA, Cristal... "De nombreux emballages et éléments de pesée et de conditionnement ont été découverts, ainsi que des documents de comptabilité accablants" précise également la DDSP 81.

 

100 000 euros de revenus par mois à Toulouse et Albi

Les structures implantées sur Albi et sur Toulouse généraient "un chiffre d'affaire d'environ 100 000 euros par mois". Toutes les personnes interpellées mardi 17 novembre "ont été placées en garde à vue" et "ont été présentées au juge d'instruction en fin de semaine afin de se voir notifier une mise en examen".