Basée à Canet-en-Roussillon, Made In Tiny conçoit sur mesure votre petite maison sur roues. Reportage.


Après ces mois difficiles et cette crise sanitaire qui perdure, vous avez peut-être envie de vivre autrement ? C’est l’objectif du concept des Tiny Houses. Entre la maison et la roulotte, ces petites habitations mobiles permettent à son propriétaire de vivre en autonomie, où il le souhaite. Dans la région, très d’entreprises sont spécialisées dans leur conception. C’est le cas de Made In Tiny, les seuls créateurs de Tiny Houses dans les Pyrénées Orientales.

Une maison mobile adaptée à ses besoins


Le principe de la Tiny House est venu des Etats Unis, après une période de crise où de nombreuses personnes ont cherché un moyen alternatif et peu coûteux pour devenir propriétaire. « Après c’est devenu un concept. Le concept de vivre dans un petit espace avec peu de choses, et entièrement autonome, en électricité et en eau. Et de pouvoir aussi repartir sans laisser un impact sur l’environnement », explique Alexandra Dutreuil, co-fondatrice de Made In Tiny à Canet-en-Roussillon.

Alexandra Dutreuil, co-fondatrice de Made In Tiny


La société catalane a choisi de se spécialiser dans la conception de Tiny House de A à Z. De 4 à 7 mètres de long, il faut compter entre 30 et 60 000 euros pour cette micro maison sur roue, fabriquée avec des matériaux 100% écologique et français. 

Moins chères, écoresponsables et singulières, les Tiny Houses ont tout de suite séduit Florent, qui attend la fin de conception de sa nouvelle petite maison. « J’avais envie de vivre dans la nature et pas forcément de retaper une maison, parce que financièrement, ce n’est pas évident de trouver un logement dans la nature. J’avais aussi envie d’avoir un logement qui me correspond, pouvoir vivre dans une maison sur mesure » confie le futur propriétaire.
 

Florent, futur propriétaire d'une Tiny House


Revenir à l’essentiel depuis la crise du covid

Si Florent a fait le pari de vivre d’une manière différente, cette envie d’évasion semble séduire davantage depuis la crise sanitaire selon Alexandra Dutreuil. « Je pense qu’on est à un moment où il y a une vraie révolution, où les gens en ont marre d’être dans la consommation. Ils ont besoin de revenir à un essentiel dans des petits espaces, et en étant entièrement autonome. »

Alexandra Dutreuil

En plus des Tiny Houses, Made in Tiny crée également des Food Trucks, des containers aménagés, puis aussi des Tear Drops. Plus petits que les Tiny Houses, ils remplacent la caravane pour s’évader le temps d’un week-end. La société en propose à l’achat ou en location (environ 200 euros pour deux jours).

Pour la réalisation d’une Tiny House ou d’un Tear drop, comptez environ 2 à 3 mois.  Made in Tiny offre un week-end de vacances pour les futurs propriétaires qui veulent suivre l’avancée de la fabrication de leur nouveau bien.

 

Tear Drop

Tear Drop

Food Truck

Food Truck

 

Crédit Photos : Made In Tiny


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

12/08/2020 14:51

...

Pyrénées-Orientales

12/08/2020 10:55

...

Pyrénées-Orientales

04/08/2020 11:40

...