Aucune victime n’était à déplorer à 6h ce jeudi matin.

 

Pas de victime humaine recensée dans l’Aude vers 6h ce jeudi où les secours se préparent au l’évacuation de Puichéric. Malgré une montée des eaux dantesque et extrêmement rapide. Les autorités ont visiblement pu faire face. 

 

 

 

Un peu moins de 200 évacuations mercredi soir dans les communes bordant l’Aude 

 

Sur le département, la préfecture annonçait 180 évacuations vers minuit. Les communes principalement touchées : Chalabre, Carcassonne, Quillan, Limoux, Couiza, Bugarach, Trèbes. Les évacuations à Carcassonne ont commencé vers 21h : essentiellement quartier La Prade et avenue Achille Mir. L’impressionnant pic de crue intervenait vers 21h à Carcassonne, un peu plus tard à Trèbes, vers minuit avec 4m90. Vers minuit la décrue était largement entamée à Limoux avec 3m30 enregistrés contre 5m96 au plus haut. Concernant Trèbes, durement frappé en 2018, les mesures préventives ont été mises en place par la mairie, pompiers gendarmes et police municipale ont patrouillé toute la nuit. 

 

Les sinistrés ont été hébergés dans leurs familles ou installés dans des gymnases comme à Quillan, Chalabre ou Carcassonne (une vingtaine de personnes abritées au gymnase du Viguier vers minuit).

 

 

Jean Michel, un sinistré de l’avenue Achille Mir confessait avoir ressenti « un gros stress, alors que ma rue juste devant la maison était sous l’eau ». Alors qu’une autre évacuée, sous le choc « je suis complètement perdue » arrivait tremblante au gymnase du Viguier en serrant son chien ; Edith, la Parisienne fraîchement débarquée à Carcassonne, prenait les choses avec philosophie sous sa couverture de survie. Noël arrivé avec femme et enfant vers 22h n’en démordait pas « la crue est plus importante que celle de 2018, l’eau est montée extrêmement vite » affirmait-il en claquant la bise à son copain Jérôme, bénévole de la protection civile. 

 

Un demi millier de pompiers et 180 gendarmes

 

Les 500 pompiers et presque 200 gendarmes mobilisés - déployés aussi sur la protection des biens - s’inquiétaient de la reprise des pluies ce jeudi matin.

 

Ce jeudi où l’onde de crue se propage en aval de Trèbes. Les autorités se préparent désormais à l’évacuation de Puicheric, l’Aude devrait atteindre là-bas les 5m20, 5m50 d’ici 8h. Le village sera inexorablement inondé. 

Pour l’instant les moyens aériens n’ont pas été nécessaire mais l’hélicoptère Dragon 34 se tient prêt à intervenir.

 

La plupart des sinistrés rencontrés cette nuit évoquait un phénomène plus important encore pourraient que lors du dramatique épisode de 2018. Mais cette fois les autorités ont visiblement pu anticiper et déployer des moyens adéquats... 

 

 

Les établissements de santé sous surveillance 

 

Ce mercredi soir 21h, l’eau potable ne faisait pas défaut. Pas de difficulté identifiées non plus ce mercredi soir au niveau des établissements de santé et des EHPAD. Toutefois des structures de santé en zone inondables ont tout de même dû déplacer leurs résidents dans des zones dites « de sécurité ». 

 

 

Les pluies devaient reprendre aux alentours de 6h ou 7h du matin ce jeudi. Avec les inquiétudes que cela induit.