Non à l'ours

Ils étaient présents ce matin pour pousser un coup de gueule contre l'animal dans le massif. Leur demande est simple : ils veulent le retrait de l'animal.

​Selon eux, 185 moutons auraient trouvé la mort au mois de Juillet à cause de la bête.

​Ecoutez Christine Tequi la maire de Seix et vice-présidente du conseil départemental au micro 100% de notre journaliste Jacques Dejean.

Colère égalemenbt de Jean-Pierre Mirouze maire de Saint Bauzeil mais aussi victime du dérochement du 26 juin dernier au cours duquel 260 brebis ont péri.

Il y a 14 ans, il avait déjà perdu un troupeau dans les mêmes conditions.

Ils n'ont pas pu rencontrer le préfet pour s'entretenir avec lui. Pas sûr que leur colère ne retombe.

Photo Jacques Dejean

Photo Jacques Dejean


Voir aussi