Cet individu a déjà été condamné à 10 ans de prison pour un braquage mortel.

 

Un individu radicalisé vient d'être arrêté à Perpignan indique La Dépêche du Midi ce jeudi matin. Il était activement recherché par le SRPJ (Service régional de police judiciaire) de Toulouse.

Selon nos informations, Damien P., un homme d'origine polynésienne de 32 ans, aurait dû pointer au commissariat pendant les vacances de Noël dans le cadre de son régime de surveillance judiciaire. Il ne s'y est pas présenté, donc il n'avait vraisemblablement pas de bracelet électronique géolocalisable.

Le mis en cause est fiché S qualifié de "dangereux" et "susceptible de passage à l’acte" indique une note interne de la police. Les services de police étaient sur les dents depuis plusieurs jours, SRPJ mais aussi les Directions départementales du Tarn, de la Haute-Garonne et des Pyrénées-Orientales entre autres.

 

L’arrestation 

Les hommes de la DDSP 66 avaient repéré le véhicule (une voiture américaine assez voyante) du mis en cause. La BRI de Toulouse a alors donné instruction de surveiller discrètement l’individu. Mais ce dernier a semblé vouloir quitter les lieux. Instruction a été donnée de procéder à l’interpellation, avant même l’arrivée des Toulousains de la Brigade de recherche et d’intervention de la PJ. Arrestation menée secteur polygone nord, à l'issue d'une course poursuite, notamment par la BAC de Perpignan ce mercredi. Les policiers du GLAT (groupement de lutte antiterroriste) de Toulouse se sont rendus sur place. Le suspect a été hospitalisé pour des blessures bénignes. 

 

Le pedigree du malfaiteur 

Le Tarnais a notamment été condamné à 10 ans de prison ferme pour un braquage mortel dans le Tarn, à Moulin-Mage en avril 2010. Un client avait été froidement abattu ce jour-là.

Le repris de justice, originaire de Lacaune, a également été condamné pour une série de cambriolages dans ce secteur du Tarn. De corpulence moyenne, il mesure 1,78m et possède un fort accent méridional.