Le mis en cause est âgé d'une vingtaine d'années.

 

La police a procédé  à une interpellation, ce jeudi après midi 11 février à Toulouse, dans le cadre de l'enquête ouverte après la plainte déposée par une jeune fille, Juliette, le 6 février.
 

Elle affirme avoir été victime d'un viol lors d'une soirée d'intégration de l'IEP Toulouse en septembre 2018. Le mis en cause, "un jeune homme d'une vingtaine d'années", "a été placé en garde à vue dans les locaux de la Sûreté départementale" a indiqué le procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzéari.

 

Selon nos informations, le jeune homme est entendu par la brigade de protection des mineurs, car la victime avait 17 ans au moment des faits. Il devrait être présenté à un magistrat ce samedi à la fin de sa garde à vue. 

 

Véhiculés par le hashtag #Scienceporcs, de nombreux témoignages d'étudiantes faisant état de violences sexuelles se font jour, et à ce titre une enquête préliminaire a été ouverte pour viol à Toulouse. Le 5 février dernier, une étudiante de 20 ans dénonçait sur les réseaux sociaux le viol dont elle a été victime dans une soirée entre IEP "Inter-Crit".

 

LIRE AUSSI : 

→ Viol d'une étudiante à Sciences Po Toulouse : "nous suivions cette affaire depuis la mi-novembre" justifie la direction de l'IEP

→ TEMOIGNAGE 100% : Quand Sciences Po Toulouse cofinançait le "tribunal des salopes"