Nouveau probable règlement de comptes près de Toulouse.

 

Un homme de 25 ans a été abattu ce dimanche soir à Toulouse. Peu après 23 heures, l'individu a été la cible d'un ou de plusieurs tireurs, sept impacts de balles ont été retrouvés sur la victime qui aurait été abattue dans un ascenseur.

La victime ciblée a-t-elle tenté de riposter ? L'enquête du Service régional de police judiciaire devra le déterminer. Le parquet de Toulouse était sur place ce dimanche. Une Renault Mégane aurait été retrouvée brûlée, rue Jean Claude Godfrain, à Toulouse près de Casselardit, à quelques kilomètres du lieu de la fusillade. La véhicule aurait peut-être servi aux auteurs. Les investigations continuent ce matin avec des perquisitions menées par les hommes de la "crime".

La PJ va devoir déterminer si cette nouvelle fusillade est liée ou non au trafic de stupéfiants, alors que quatre ministres - dont le premier d'entre eux, Jean Castex-  sont venus vendredi annoncer pour Toulouse des renforts en policiers et en magistrats. La victime était connue pour trafic de drogue.