Une alerte a été donnée ce mercredi après qu'un homme armé d'une quarantaine d'années se soit réfugié chez lui.

 

Stupeur générale hier pour les habitants d'Estagel. Ils ont vu plusieurs hommes des forces spéciales du GIGN intervenir dans leur commune. Selon nos confrères de l'Indépendant, c’est vers midi ce mercredi que les grands moyens ont été dépêchés sur place, après que la présence d'un homme armé retranché chez lui ait été signalée. C'est dans la crainte d'une possibilité de prise d'otage qu'un dispositif d'urgence a été mis en place.

10 heures de négociations

Pour ne prendre aucun risque, le quartier a donc été bouclé et les voisins évacués. Le quarantenaire est alors resté barricadé chez lui pendant de longues heures. En effet, les négociations ont été complexes pour les forces de l'ordre en présence, qui ont tenté à de nombreuses reprises d'entamer les discussions à l'aide d'un mégaphone. Il a fallu attendre jusqu’aux alentours de 21 heures pour que l'individu se rende. 

Pour l'heure, impossible de connaître les raisons de son acte, ni pourquoi il était armé. L'homme a été par la suite placé en garde à vue et devrait être entendu. Une enquête est en cours. 

 

 

Crédit Photo : Facebook / GIGN - Groupe d'Intervention Gendarmerie Nationale