De plus en plus d'incivilités au sein de l'établissement.

 

Les parents d'élèves et professeurs du collège Toulouse-Lautrec étaient mobilisés, ce mardi matin, pour demander plus de personnel au Rectorat.

En 5 ans, l'effectif de cet établissement situé entre les quartiers Minimes et La Vache est passé de 450 à plus de 700 élèves pour le même nombre d’accompagnants. 50 élèves de plus sont prévus à la rentrée 2020. Gwenaelle Devader parent d'élève et membre de la FCPE dénonce le manque de moyens humains ; "depuis 2015 c'est + 62% d'élèves et il n'y a pas plus de postes d'encadrants. Un 2e CPE c'est pas une fleur qu'on demande, c'est normal".

 

 

Le collège classé REP (Réseau d'éducation prioritaire) demande une attention particulière comme nous l'explique Antoine, professeur d'histoire au collège depuis 5 ans ; " ces familles ont besoin de soutien, or ici c'est impossible [...] le risque est qu'il devienne un collège ghetto". Les professeurs et parents d'élèves sont reçus au Rectorat ce mardi à 18 heures.

 

Charlotte Hernandez.