Plusieurs attaques de chiens errants sur des chèvres dans le secteur de Trèbes

 

​​

 

​​

Les riverains du secteur de Trèbes sont en colère. Depuis plusieurs semaines, des chiens errants qui divaguaient seuls dans les rues s'en sont pris à des chèvres dans des enclos. Entre novembre et janvier, plusieurs ont été tuées, d'autres gravement blessées, qu'il a fallu euthanasier.

 

La première attaque a eu lieu en novembre dernier, sur la commune de Trèbes. Fabien Gazel, un habitant de Carcassonne, gardait deux chèvres naines dans un enclos. Il les a retrouvées l'une morte, l'autre gravement blessée et a dû la faire piquer par un vétérinaire. Des chiens avaient été aperçus mais ils n'avaient pas été identifiés. Quelques semaines plus tard, Fabien a remis des chèvres dans l'enclos. Mais elles ont subi le même sort.

 

D'autres propriétaires ont aussi été victimes de ces attaques sur les communes de Bouilhonnac et Rustiques. Des scènes de carnages ont été observées où les chèvres ont parfois été retrouvées égorgées et dévorées.

 

Entre temps, les chiens ont pu être identifiés. Leur(s) propriétaire(s) est/sont basé(s) sur la commune de Bouilhonnac. Les propriétaires impactés ont prévenu les mairies, contacté la police municipale et déposé plainte. Mais leur action n'a rien donné pendant plusieurs semaines.

Fabien, comme les autres personnes concernées, dénoncent l'inaction des pouvoirs publics, craignant qu'un jour , ces attaques ne visent un enfant ou un promeneur.

 

Fabien Gazel a trouvé ses chèvres massacrées à deux reprises

 

Une solution bientôt trouvée ?

 

 

Cette affaire est rapidement venue aux oreilles des collectivités. Eric Ménassi, le maire de Trèbes a affiché son soutien avec les propriétaires des animaux touchés. Les chiens étant basés à Bouilhonnac, c'est la maire de cette commune qui a pris les choses en main. Une procédure administrative a été enclenchée pour identifier les propriétaires et placer les chiens dans une structure adaptée, pour éviter, à l'avenir de nouvelles attaques.

 

Eric Ménassi, le maire de Trèbes