Six millions de vues pour une vidéo sur TikTok, près de 2,2 millions de likes sur sa page.

 

Vous l’avez peut-être déjà croisé aux détours des rues de la ville rose. Yanis, jeune homme de 25 ans plus connu sous le pseudo « Superboumj », distribue des ondes positives en cette sombre période.

Pour ce faire, lui et quelques-uns de ses amis, dansent dans les rues de Toulouse et invitent quiconque les voyants à les rejoindre. « De base, j’aime redonner le sourire aux gens. Avec la période actuelle, je me suis dit que c’était parfait » atteste le jeune danseur. Armé d’une baffle, de détermination et d’une bonne playlist années 80-90’, Superboumj crée des rassemblements de gaieté comme rarement vus ces derniers temps. Il reste clair sur un point, c’est la passion qui l’anime : « J’adore ce que je fais ! J’aimerais faire un métier qui s’appelle ambianceur" confie-t-il avec le sourire. "Tu me croises dans la rue, le temps d’un instant tu oublies tes problèmes et tu te laisses emporter ».

Finalement, le tout est filmé, comme si nous étions spectateur. Ces vidéos finissent sur les réseaux, et la magie opère. 

 

Une explosion sur les réseaux 

Six millions de vues pour une vidéo sur TikTok, près de 2,2 millions de likes sur sa page et 105 000 abonnés, Superboumj, est en pleine explosion sur les réseaux.

Certaines de ses vidéos sont même devenues virales et sont repartagées sur Facebook, Snapchat ou Instagram. Pour Yanis ce succès est un réel bonheur : « On m’envoie des vidéos où l’on danse sur mes créations, toujours avec le sourire, c’est formidable et c’est ce que je voulais ! ». Prochaine vidéo, vendredi prochain.

En attendant, si vous croisez un groupe de jeunes gens déambuler sur de la musique des années 80 au pied de votre appartement, pas de panique, il s’agit probablement de Superboumj et ses amis. 

 

Thomas Duran.

PHOTO : Instagram @superboumj