La police judiciaire a mis les maquereaux hors circuit dimanche.

 

Deux proxénètes roumains ont été arrêtés par la brigade de répression du banditisme et du proxénétisme du SRPJ de Toulouse, dimanche matin.

Les deux individus étaient surveillés depuis plusieurs semaines par les enquêteurs. Les planques des limiers toulousains avaient permis d’établir que ces deux individus, qui circulaient avec des grosses berlines allemandes, amenaient les victimes "tapiner" chaque soir avenue des États-Unis, au nord de la Ville rose, avant de venir les chercher une fois le quota de clients enregistré. "L’une des filles de joie est enceinte de cinq mois" précise une source judiciaire. Les gains générés par les victimes pouvaient atteindre "jusqu’à 800 euros par soirée". 

Les mis en cause seront déférés devant le procureur de la République et devraient passer en comparution immédiate prochainement.