111 policiers arriveront à Toulouse d’ici fin 2021.

 

Jean CASTEX, Premier ministre, accompagné de M. Jean-Michel BLANQUER, ministre de l'Éducation Gérald DARMANIN, ministre de l'Intérieur et Éric DUPOND-MORETTI, Garde des Sceaux, étaient à Toulouse ce vendredi.

Le "gratin" du gouvernement étaient en visite dans la Ville rose à l'invitation de Jean-Luc Moudenc, pour la signature du premier "contrat de sécurité intégrée". Un dispositif inauguré à Toulouse qui entend « jouer sur tous les leviers » de la sécurité « de la prévention à la répression ». 

Après une visite au commissariat de Toulouse, une seconde quartier des Izards, puis au central vidéo de la police municipale, les ministres d’Etat accompagnés des principaux élus se sont rendus au Capitole pour écouter les annonces de Jean Castex, qui comprenaient un volet local et national. 

 

L’accent sur la sécurité 

Le Premier ministre a annoncé le renfort de 111 policiers à Toulouse « d’ici fin 2021 ». 30 policiers supplémentaires spécifiquement aux Izards d’ici 2022. Soit a priori : 126 policiers d'ici 2022 (dont 30 affectés aux Izards). Le quartier des Izards qui deviendra « zone de sécurité prioritaire » au même titre que le Grand Mirail. De 48 actuellement le nombre de ces quartiers passerait à 60 l’an prochain au niveau national. Notez qu’une soixantaine de nouveaux policiers sont déjà arrivés à Toulouse en septembre pour compenser les mobilités et les départs en retraite. 

Dans le cadre de contrat, la mairie de Toulouse s’engage à recruter 100 policiers municipaux d’ici 2025, et à installer 100 caméras de vidéo surveillance d’ici 2025. La mairie s’engage aussi à devenir un « facilitateur » pour aider à l’installation de ces nouveaux personnels dans la police, la justice, le social et l’éducation. 

« Le gouvernement » a ajouté Jean Castex dans son discours salle des Illustres au Capitole « soutiendra la proposition de loi qui veut étendre les pouvoirs des policiers municipaux » dans le constat de certaines infractions.  

 

La justice 

Au niveau national le budget de la justice « augmentera de 8% » a souligné le chef du gouvernement « une premier depuis 30 ans ». Cela équivaut à 2500 recrutements nets au ministère de la justice en 2021. Toulouse sera renforcé par des magistrats un siège et du parquet, trois en tout, un seul au parquet, deux magistrats du siège selon nos informations...