Aucun des deux n'était positif au Coronavirus.

 

Un enfant de 9 ans est décédé à Marseille après avoir contracté une forme proche de la maladie de Kawasaki, ce jeune patient aurait été en contact avec le Coronavirus.

On a appris ce vendredi que le CHU de Toulouse avait traité, depuis le début de la crise sanitaire, deux enfants touchés par le syndrome de Kawasaki ; pourtant, prévient le Professeur Isabelle Claudet, chef des Urgences pédiatriques du CHU de Toulouse "attention aux corrélations entre cette affection et le Covid 19".

Dans le cas des 2 enfants soignés à Toulouse "aucun des 2 n’était positif au Coronavirus en prélèvement nasal" note la spécialiste du CHU qui précise que "12 à 15 cas par an sont traités dans les hôpitaux toulousains et on sait très bien les diagnostiquer".

 

Un syndrome de Kawasaki survenu pendant la crise Covid n'est pas forcément lié à l'épidémie

Ce syndrome "on ne le découvre pas avec la pandémie" explique la Toulousaine.

Kawasaki est une maladie inflammatoire qui vient compliquer certaines infections virales "les atteintes cardiaques peuvent être mortelles, mais c'est rare" explique Isabelle Claudet qui ajoute "cela peut provoquer une myocardite virale, mais ce type de complication peut être mortel en dehors de la maladie de Kawasaki et en dehors de tout Covid."

Les enfants les plus à risque sont les moins de 6 mois et les plus de 5 ans. La Professeure tient à rappeler qu'"à Londres, les jeunes malades étaient tous Covid négatif", la première alerte, liée à recrudescence possible de cette maladie, avait été lancée par l'agence de santé britannique.

 

Photo d'illustration.