Victoire 36-15 des Toulousains à Ernest-Wallon

 

Le Stade toulousain s'est donné de l'air face à Castres avec une victoire (36-15), samedi lors de la 7e journée de Top 14, toujours dominé par Lyon, qui a conforté sa position de leader en s'imposant facilement à Pau (27-8).  Toulouse, grâce à cette victoire bonifiée contre les voisins tarnais en grande partie due notamment à la la botte de l'ouvreur néo-zélandais Zack Holmes et ses 21 points, quitte ainsi la 13e place du classement et se retrouve 7e avant le déplacement de Toulon au Stade Français dimanche.

 

"L'affaire" Ramos

Si la titularisation de Thomas Ramos était déjà une surprise pour ce match face à Castres, lui qui avait été déclaré inapte au reste de la Coupe du monde avec les Bleus dix jours plus tôt, l'arrière international n'a rien laissé paraître de sa blessure à la cheville, au point de rester sur le terrain pendant les 80 minutes. "Il avait beaucoup d'envie, beaucoup de frustration. Il a fait un bon match", a reconnu l'entraîneur toulousain des arrières Clément Poitrenaud.

 

La réaction des Castrais

"On savait que le Stade Toulousain marquait 50% de ses points dans les vingt premières minutes. On était prévenu. On savait aussi qu'il ne fallait pas leur donner des ballons de contre-attaque. On a pensé que l'on pouvait revenir à 20-12 mais on a fait de très mauvais choix à ce moment-là" indique Mauricio Reggiardo (manager de Castres). "On s'est mis sous pression tout seul. Je trouve quand même que le score est lourd et ne reflète pas tout à fait le match. Il y a des choses positives et on va quand même pouvoir construire dessus".
 

Avec AFP.