Leaders du championnat encore en décembre, les Toulousains ont connu une chute libre. À deux journées de la fin, les hommes d’Ugo Mola doivent encore batailler pour prétendre à jouer les barrages.

 

Plus le droit a l’erreur ce week-end

Les hommes d'Ugo Mola, à peine éliminés en Champions Cup, sont en mauvaise posture face à un effectif de Brive beaucoup plus frais puisqu’ils n’ont plus joué depuis 3 semaines. Pour ne pas arranger les choses, le CA de Brive défendra à domicile son maintien dans le Top 14. Un match ultra décisif pour les deux équipes qui ne se feront aucun cadeau. Le Stade peut néanmoins compter sur son rythme de match à haute intensité au sein de l’élite du rugby et sa préparation aux grands rendez-vous. Le dynamisme face à la fraîcheur, un avantage et un inconvénient pour l’entraîneur Virgile Lacombe. “C’est peut-être un avantage comme un inconvénient, nous, on a un rythme de rugby, surtout sur des matchs des hauts niveaux de Coupe d’Europe, les joueurs se sont préparés aux conditions. Eux, ils ont un petit peu moins de rythme, notamment sur du volume de jeu, pour le coup, ils sont frais et ça quelques semaines qu’ils se préparent sûrement à nous jouer”

 

Une équipe qui ne lâchera rien

Une autre solution pour accéder aux barrages serait de voir le Stade Rochelais s’incliner. À égalité de point, mais septième au classement, les Maritimes devront affronter la très bonne équipe du LOU en dernier match de championnat. Mais le destin de Toulousains reste entre leurs mains, encore faudra-t-il battre Brive ce week-end, qui ne laissera aucune miette, comme l’a signifié Virgile Lacombe, “Un match difficile, c’est une équipe qui est très combative et qui a un match déterminant pour leur fin de saison, c’est un match à enjeu pour nous et pour eux aussi, ce qu’il fait que ça sera très difficile à coup sûr.”

 

Peut-être la fin de l’hégémonie

Champion de France en titre lors des deux dernières éditions, champion d’Europe l’an dernier. Cela serait une anomalie pour les coéquipiers d’Antoine Dupont qui se sont qualifié chaque saison depuis 5 ans. L’équipe aux vingt-et-un boucliers de Brennus pourrait connaître une grande désillusion après tant de succès. Mais les dés ne sont pas encore jetés et les Toulousains veulent à tout prix rebondir suite à leur lourde défaite face au Leinster comme le précise, Virgile Lacombe, “L’avantage, c'est qu’on change de compétition, on va jouer une équipe qui a un rugby différent et surtout, on a la possibilité d’accrocher des finales de Top 14. Forcément, la volonté de tous, c'est de vite d'effacer la désillusion de la demi-finale et de vite se préparer au Top 14”

 

Valentin Garcia.

Photo : Facebook Stade Toulousain.


Voir aussi

Haute-Garonne

28/09/2022 22:25

Chose rare, une tête de réseau aurait été...

Haute-Garonne

28/09/2022 16:00

Les entreprises et associations des secteurs médico-social et sanitaire se mobilisaient...

Haute-Garonne

28/09/2022 12:30

Une personne a été légèrement intoxiquée par les...