Le CO douché 62 à 3.

 

La Rochelle, déjà en verve offensivement le week-end dernier à Bayonne, a confirmé son embellie aux dépens de Castres, à la préparation fortement perturbée et largement dépassé (62-3), samedi, à l'occasion de la 5e journée de Top 14.
Sept essais inscrits dont un triplé de l'ailier Arthur Retière, les Maritimes ont fait le plein de confiance et s'affirment à une semaine du derby contre Bordeaux-Bègles, très attendu par le peuple jaune et noir.

Que pouvait espérer le CO, privé de compétition pendant plus d'un mois à cause du Covid-19, diminué par les absences et dans l'incapacité d'aligner plus de trois piliers de métier sur la feuille de match ? Pas grand chose et cela s'est rapidement vu.
Il n'a pas fallu beaucoup de temps aux Rochelais pour prendre le large. Dans le sillage de leur ouvreur-buteur Jules Plisson, ils ont mis d'entrée la pression, étouffant des Castrais vite sanctionnés par cinq pénalités (15-3, 22e).
Le carton jaune infligé à Kockott (21e) a sonné leur hallali, avec quatre essais concédés en treize minutes, deux doublés de Pierre Bourgarit (24e, 33e) et Retière (29e, 37e) sans opposition ou presque et une pause atteinte sur un écrasant 41-3.

Au retour des vestiaires, les Tarnais ont pourtant proposé un meilleur visage, résistant pendant un peu plus de vingt minutes face à des Rochelais, d'abord gestionnaires, avant d'accélérer.  Un essai de pénalité (63e), puis deux autres d'ailier avec Dillyn Leyds (65e), dans un remake de celui marqué à Bayonne, et encore Retière (78e) ont assis l'écart entre deux formations aux courbes de forme opposées.  

 

AFP.

Photo @CastresOlympiqueOfficiel