Une enquête éclair des gendarmes de la compagnie de Villefranche-de-Lauragais.

 

L'émotion était telle à Auterive qu'une réunion publique avait été organisée en début de semaine cité Mont Fourcat. Réunion à laquelle à participer la mairie et l'office HLM de Haute-Garonne.

En effet, des individus ont débarqué et ont tiré avec une arme à feu, samedi dernier, vers 22h30 dans la cité - d'habitude tranquille - du Mont Fourcat. Heureusement, il n'y a pas eu de blessé.

 

Une histoire d'argent à l'origine de la fusillade

Les gendarmes viennent d'interpeller sept personnes, âgées de 14 à 25 ans. Cinq jeunes ont été interpellés à Saverdun et Mazères (09) et deux en Haute-Garonne, dans le secteur d'Auterive. 

On sait qu'un individu, habitant la cité d'Auterive, a été poursuivi pour un litige financier. Il a pu échapper à ses agresseurs munis, a priori, d'une arme de poing et d'une matraque.

 

De la mauvaise graine

Les individus interpellés ont des profils de petits caïds sans envergure, ils sont connus pour diverses infractions mineures. 

L'enquête et les arrestations ont été menées par la Brigade de recherches de la compagnie de Villefranche-de-Lauragais, le PSIG (Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie) d'Escalquens, la COB (communauté de brigades) d'Auterive. Les interpellations en Ariège ont été menées avec le concours de la compagnie de gendarmerie de Pamiers. Les investigations techniques auraient permis aux gendarmes de rapidement de remonter sur les deux véhicules utilisés. Puis de "loger" les auteurs.

Les mis en cause devraient être poursuivis à divers degrés pour tentative d'homicide, dégradation du bien d'autrui par moyen dangereux et dégradation de bien public. Une information judiciaire pourrait être ouverte.

 

LIRE AUSSI  Panique à Auterive : des tirs d'arme à feu la nuit dernière