Et plusieurs services ont été victimes de cyberattaques...

 

Les choses commencent assez mal pour les cours à distance dans le secondaire. Le système mis en place par l'Education Nationale en Occitanie pour permettre aux élèves de suivre leurs cours a explosé face à l'afflux de connexions.

Par ailleurs, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale a évoqué ce matin la situation du site "Ma classe à la maison", qui regroupe trois plateformes (pour les écoliers, les collégiens et les lycéens) créées par le Cned : elles sont ce matin visées par une cyberattaque. Le service aurait été victime de "10 cyberattaques simultanées", ce qui a "bloqué un nombre important de connexion".

200 000 enseignants et élèves auraient tout de même pu utiliser le service malgré ces attaques. Les équipes nationales "sont pleinement mobilisées pour assurer un plein fonctionnement du service et faire face à ces attaques" indique un mail du Rectorat.

 

Embouteillage en Occitanie et particulièrement en Haute-Garonne : les serveurs sous dimensionnés

Toujours selon ce courriel interne au Rectorat, signé de la directrice de cabinet du Recteur à Toulouse et que nous nous sommes procurés "un nombre important d’utilisateurs ont rencontré ce matin (mardi 6 avril 2021) des problèmes de connexion sur les ENT". Le Rectorat précise que les ENT « eCollège31» et «Mon ENT Occitanie »  sont dimensionnés "pour accueillir simultanément environ 25 % de tous les utilisateurs de l’académie". "Au-delà de ce seuil, pour assurer un fonctionnement optimal" l'utilisateur est invité à "réessayer ultérieurement."

Selon ce document ce "seuil préventif" est "fixé par le prestataire pour assurer le bon fonctionnement du service". Les serveurs seraient donc sous-dimensionnés.

 

Les profs invités à "varier" ... les plaisirs

Le Rectorat demande aux enseignants de "répartir les usages de l’ENT sur l’ensemble de la journée" et "ré-adopter de bonnes pratiques de déconnexion dès que l’usage n’est plus nécessaire".

La directrice de cabinet invite également à "varier les types d’activités proposées : connectées et déconnectées". 


 

BV avec Laurent Batigne.