Le référendum sur l'Indépendance de la Catalogne s'est finalement tenu ce dimanche malgré l'interdiction du gouvernement espagnol. Le « Oui » est sorti avec près de 90 % des suffrages selon les autorités catalanes. Mais avec les tensions, la participation était relativement faible, seulement 42% des catalans sont allés voter. Mariano Rajoy, chef du gouvernement espagnol a indiqué qu’il refusait ce référendum. Un appel à la grève a donc été lancé pour  mardi en Catalogne.

 

Dimanche, le scrutin s'est tenu dans un climat très tendu : la police a chargé des manifestants devant des bureaux de vote à Barcelone. Il y aurait plus de 800 blessés dont au moins 2 graves et  une dizaine de policiers. Des votants ont aussi été blessés à Gérone, en revanche, le vote s’est passé sereinement à Portbou ou Puigcerdà.

Mariano Rajoy a salué l’action de ses forces de l’ordre, Carles Puigdemont a parlé, lui, de violences injustifiées. Le chef de la Généralitat qui sera très certainement visé par des poursuites judiciaires, a annoncé à l'issue du scrutin "les Catalans ont gagné le droit d'avoir un Etat indépendant"

 

Au vu de ces événements, le match entre le Barça et Las Palmas au Camp Nou s’est tenu à huis clos. La victoire de Barcelone 3 buts à 0 avait un goût presque amer : après le match, le joueur Gerard Piqué s'en est pris à Mariano Rajoy. En larme face à la violence de la réaction du gouvernement, il a proposé de quitter la sélection nationale espagnole.

 


Voir aussi

National

03/11/2019 11:56

...

National

26/09/2019 12:15

...

National

19/06/2019 18:12

Désormais l'été dans nos régions, la peur des tiques s'est...