C’est l’incompréhension la plus totale à Réalmont. 

Un couple de personnes âgées et sans histoire a dramatiquement fait parler de lui le weekend dernier.

Le  mari, de 94 ans, aurait roué de coups de poing et de canne  sa femme  de 92 ans. Celle-ci est décédée ce lundi en fin de journée des suites de ses blessures. 

Le mari, interpellé dimanche, a été  placé par les  médecins  en hôpital psychiatrique car son état  n’était pas compatible avec la garde à vue. 

Le dossier a été confié au pôle de l'instruction de Toulouse par le parquet d’Albi pour des fait violences volontaires ayant entraîné la mort.  Ce serait  le 101e féminicide en France:

 

 

Henri Viaules, le maire de Réalmont, partage l’émotion et l’incompréhension de ses administrés:

 

 

Et le planning familial a appelé au rassemblement ce mardi midi sur la place du Vigan à Albi.