18 mois de prison dont 8 fermes et 12 mois de prison dont 6 fermes pour les auteurs.

 

Le cimetière de Lannemezan a été vandalisé dans la nuit du 9 au 10 août. Pas moins de 65 tombes ou sépultures ont été dégradées, des croix et des plaques cassées, "provoquant l’indignation et la colère des familles" explique la gendarmerie.
Une enquête de la Communauté de Brigades de gendarmerie de Lannemezan, renforcée par les techniciens en investigations criminelles de Tarbes, la brigade de recherche de Bagnères-de-Bigorre et la brigade de gendarmerie des transports aériens (équipée de son drône) a permis aux militaires de récolter des indices déterminants.

Deux suspects âgés respectivement de 23 et 24 ans, déjà connus défavorablement de la justice ont été identifiés. Les deux auteurs ont été interpellés le mardi tôt le matin et placés en garde à vue avec l’appui du peloton de surveillance et d’intervention gendarmerie (PSIG) de Bagnères-de-Bigorre. Ils ont reconnu les faits. "La motivation de ces actes, perpétrés sous l’effet de l’alcool, reste floue" indique la gendarmerie. Des explications "farfelues" ont été avancées par les mis en cause.

Ils ont été présentés en comparution immédiate au tribunal judiciaire de Tarbes hier. Ils ont été condamnés respectivement à 18 mois de prison dont 8 fermes et 12 mois de prison dont 6 fermes avec mandat de dépôt délivré à l'audience. "Le véhicule ayant servi à se rendre sur le lieu des faits a également été confisqué et ils devront indemniser les victimes" précisent les gendarmes.

 


Voir aussi

Hautes-Pyrénées

13/10/2021 14:34

Terrible accident de voiture dans la massif de Néouvielle.

...

Hautes-Pyrénées

08/10/2021 11:34

Ils vont être présentés à un juge d'instruction de la JIRS...

Hautes-Pyrénées

27/09/2021 15:05

Un chantier de sécurisation qui entraine de grosses perturbations.

...