Le dispositif Dépist C Pharma, lancé ce lundi à l’initiative de l’équipe mobile du centre hospitalier de Perpignan, permettra aux usagers du département de pouvoir effectuer un test de dépistage de l'hépatite C par un pharmacien, à l'intérieur de son officine.

Vous pouvez dès aujourd’hui vous faire dépister de l’hépatite C dans 15 pharmacies des Pyrénées-Orientales et de l’Aude. 6000 personnes reste à traiter en Occitanie parmi les 75 000 non dépistés dans le pays. Le projet, mis en place dans le cadre de l’article 51 de la loi de santé publique, est le premier essai local en France. 

Pour vous faire dépister, il vous suffira de vous rendre dans l'une des pharmacies intégrées au dispositif. Le docteur André-Jean Rémy, hépato-gastro-enthérologue à l’hôpital de Perpignan et coordinateur du projet nous explique.

"Une fois qu'on a dépisté, l'accès au traitement est universel, et dépister c'est guérir"


Pour permettre de dépister un maximum de personnes, le choix des pharmacies s'imposait.

"Des pharmacies il y en a partout. Il y a un maillage serré du territoire et des horaires d'ouvertures très importants. Donc cela nous a paru le lieu idéal pour un dépistage de proximité"


Et si le dispositif est mis en place dans les Pyrénées-Orientales, c’est parce que l'on observe une prévalence de l’hépatite C ici, entre deux et trois fois supérieure à la moyenne nationale. 

Du côté des pharmaciens, cette opération a très vite séduit. Mathieu Durand est l’un d'entre eux, il a accepté d'y prendre part pour plusieurs raisons.

"C'est un plus pour les patients et c'est aussi une avancée pour la profession"


​Pour mener à bien ce test départemental, ces professionnels de la santé ont participé la semaine passée à quatre soirées de formation.

L’objectif du dispositif est de réaliser dans le département 5 000 dépistages sur une année. Si ce projet est un succès, il sera appliqué à l’ensemble du territoire national.


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

23/10/2019 08:19

...