Plusieurs centaines de personnes se sont mobilisées ce lundi Place Catalogne à Perpignan, en soutien aux neufs leaders indépendantistes catalans condamnés.


Les peines de ces dirigeants séparatistes de la Catalogne Sud vont de 9 à 13 ans d’emprisonnement, pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017. Des condamnations qui n’ont pas manqué de soulever aussi la colère en Catalogne Nord.

Tristesse et indignation sont dans les paroles des nombreux Perpignanais et Catalans mobilisés, comme Nicole.

​"Je suis indignée du sort qui a été fait pour des prisonniers politiques, et de cet État espagnol qui se fiche de la démocratie"


Les accusations ici sont portées vers le gouvernement espagnol mais pas seulement. Franck pointe aussi l’Europe et la France du doigt.

"J'espère qu'il y aura suffisamment de détermination pour faire plier, si ce n'est le gouvernement espagnol, au moins ouvrir les yeux des pays voisins"


Pour cela, "il faudra continuer à manifester", une annonce faîte notamment par le sénateur catalan François Calvet. 

"En tant que citoyens européens, nous parlementaires, nous voulons aller rencontrer les prisonniers pour leur dire tout notre soutien. Et si nous ne pouvons pas, notre délégation ira devant la prison pour manifester sa désapprobation"


Les institutions ici parlent de peines injustifiées. Un avis que partage la présidente du Conseil départemental, Hermeline Malherbe, elle aussi présente.

Une prochaine mobilisation est prévue dans le cœur de ville de Perpignan, ce sera ce samedi au pied du Castillet.


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

11/11/2019 14:38

...

Pyrénées-Orientales

11/11/2019 09:03

...

Pyrénées-Orientales

08/11/2019 08:24

...