Garde à vue levée pour l'homme mis en cause dans l'affaire des piqûres sauvages lors de la feria de Vic-Fezensac. Aucune charge n'est retenue contre lui à ce stade de l'enquête.

Ainsi que nous vous l'indiquions dimanche "l’homme a contesté toute piqûre" et "il n’était pas porteur d’un objet piquant lors de son contrôle" précise le procureur de la République d'Auch Jacques-Edouard ANDRAULT. "Plusieurs vérifications ont été conduites pendant la garde à vue, qui a été prolongée" et "les nombreuses investigations menées durant la garde à vue n’ont pas permis de confirmer l’implication du suspect". Le parquetier précise que "11 cas de piqûres ont été recensés" et "sur ces 11 cas, 4 plaintes ont été déposées, dont une déposée par la victime de la piqûre ayant conduit à la garde à vue" mais "d’autres plaintes devraient être déposées". "Des prélèvements sanguins aux fins d’analyse ont été pratiqués sur les victimes qui ont accepté de s’y prêter" souligne le procureur. 

Dimanche 5 juin 2022 vers 2h, une femme de 22 ans a signalé à la gendarmerie s'être fait piquer à la terrasse d’un bar lors de Pentecôtavic et a été victime de bouffée de chaleur juste après la piqûre. La victime et un témoin ont donné la description du mis en cause qui se trouvait à côté d’elle au moment où elle avait senti la piqûre.


Voir aussi

Gers

30/09/2022 08:53

Un ancien légionnaire est présenté à un juge d’instruction...

Gers

06/09/2022 17:46

Le supercellule orageuse a fait de gros dégâts dans cette commune gersoise...

Gers

26/08/2022 15:45

Le sinistre a éclaté peu après 5 heures ce vendredi matin.

...