Une dizaine d’élèves du lycée forestier de Saint Amans Soult en renfort.

 

La société Pierre Fabre a entamé mi-décembre la plantation de 500 arbres sur 11 hectares, près du conservatoire botanique à Soual. Il s'agit d'un projet pour améliorer les cultures du laboratoire destinées aux produits pharmaceutiques. La société Pierre Fabre a fait appel à l’association Arbres et Paysages Tarnais, mais aussi à des élèves du lycée forestier de Saint Amans Soult. La plateforme d’agro-foresterie permet de mélanger sur une même surface une culture agricole et des arbres. 

 

"L'objectif pour nous avec cette plateforme, c'est la sensibilisation à la transition agro-écologique auprès de nos fournisseurs de plantes, mais aussi de sensibiliser nos visiteurs et nos collaborateurs" explique Alexandre Panel, responsable de l'agriculture durable chez Pierre Fabre.  

 

La plupart des lycéens de Saint Amans Soult découvre la plantation d'arbre, comme Esteban : "C'est ce qu'on veut faire plus tard, refaire la nature". David Campo, directeur de l'association Arbres et Paysages Tarnais, collabore avec les laboratoires Pierre Fabre depuis cinq ans. Sur la plateforme de Soual, il transmet son savoir aux étudiants. "L'arbre va apporter tous ses bienfaits à la plateforme agricole : filtration des eaux de ruissellement, soutien aux pollinisateurs" souligne David Campo.

 

Le projet s’étalera sur des années, et le résultat final ne sera pas atteint avant 50 à 80 ans. 

 

Eva Sannino