Elles incarnent la vitalité et sont nées durant la dynastie Han, autour de 250 av JC. C’est à Blagnac dans le parc du Ritouret que les lanternes vont scintiller pendant deux mois. 

Le Festival des Lanternes ouvre ses portes ce mercredi et s'éteindra le 1er février. Un concept unique en Europe. "80 000 places ont déjà été vendues avant l’ouverture" lâchait, une pointe de fierté dans la voix, Patrice Gausserand le patron de Mag Conseil. Environ 300 personnes ont eu le privilège de découvrir les lanternes blagnacaises en avant-première ce mardi soir. 

Côté organisation, on verra à l’usage "il faudra de la discipline" pour éviter l'embolie prévient le maire de Blagnac Joseph Carles qui enjoint les visiteurs à privilégier le tramway. Car la cité d'Airbus déjà engorgée de voitures vise le million de visiteurs. En revanche sur l’esthétique le pari est déjà gagné. Patrice Gausserand commercialise ce concept venu de la province chinoise du Sichuan, et malgré ses années gaillacoises (le Festival des Lanternes était organisé à Gaillac lorsque P. Gausserand était maire), il est toujours pantois quand ça s’allume ; "je redécouvre des lanternes des images des couleurs [...] on est émerveillé, apaisé". 

 

 

 

Question nouveautés, le Festival des Lanternes de Blagnac aura "la pagode et un dragon de plus de 40 mètres qui va traverser le lac" sourit Patrice Gausserand, mais aussi "une tour de plus de 18 mètres de haut, les avions, un panda géant jamais fait auparavant", histoire de faire briller le plus important parc de lanternes chinoises d’Europe. 2500 lanternes éclaireront les huit hectares du parc du Ritouret, illustrant la civilisation chinoise, l’aéronautique, les animaux du jurassique et plein d’autres merveilles… 

 

Il aura fallu 60 000 heures de travail acharné, des dizaines d'ouvriers chinois et une vingtaine de containers pour arriver à ce résultat magique…  et tout n’a pas été facile nous raconte Joseph Carles le maire de Blagnac "cette année ç'a été des hauts et des bas avec la pandémie : est ce que les ouvriers chinois pourront venir ? Il a fallu que j'appelle le consulat de Chine pour faire valider les visas" explique-t-il "les bateaux avec les containers ne pouvaient pas être affrétés, on passe du doute à l'euphorie : c'est le lot des opérations complexes".

Le public trié sur le volet ne s'y trompait pas, "magnifique, féérique, fabuleux", les superlatifs pleuvaient mardi vers 23 heures au sortir de l'avant-première.

 


Voir aussi

Haute-Garonne

19/01/2022 18:11

Les deux mis en cause avaient écumé les habitations du Lauragais et du Muretain, en...

Haute-Garonne

19/01/2022 17:31

Tout laisse penser à un règlement de comptes sur fond de trafic baptisé...

Haute-Garonne

19/01/2022 17:02

L'avionneur toulousain redéploie ses ailes...

...