9 départements sont en alerte orange.

 

Photo d'illustration - Carcassonne octobre 2018.

 

Des dégats dans l'Aude, l'Hérault et les Pyrénées Orientales, mais pas de victimes.

 

LE POINT CE MERCREDI A 8h DU MATIN de la préfécture de l'Aude :

Météo France annonce de fortes précipitations à caractère orageux sur le département qui est placé :

-en vigilance orange pour orages et pluie inondations jusqu’au mercredi 23 octobre 14 heures

-en vigilance orange pour crue sur la Cesse et la Berre

-en vigilance orange pour vague submersion mercredi 23 de 6h à 15h.

 

L’épisode va durer jusqu’au mercredi 23 octobre dans la journée. Les cumuls prévus sur l’ensemble de l’épisode sont de l’ordre de 100 à 150mm, voire localement entre 200 et 280 mm.

Plusieurs cellules orageuses se succèdent depuis 01h00 ce mercredi 23 octobre. Sur le narbonnais, on observe un cumul de précipitation de 180mm et de 95mm sur la Haute Vallée.

 

Point hydrologique :

 

Entre 06h00 et 09h00, un pic de crue est attendu sur les cours d’eau du Lauquet, Salz et l’Orbieu.

Sur le secteur de la Haute Vallée , un pic de crue est attendu vers 10h00-11h00.

Les tronçons de la Cesse et de la Berre restent placés en vigilance orange.

Les Basses plaines seront très chargées mercredi en fin d’après-midi avec un risque de pic de crue mercredi soir et durant la matinée de jeudi.

 

Mesures préventives, situation et moyens engagés :

 

Le Centre Opérationnel Départemental est activé en Préfecture depuis mardi 22 octobre, 23h30.

L’ensemble des maires a été informé afin qu’ils mettent en œuvre, si nécessaire, leurs dispositions et leur Plan
Communal de Sauvegarde.

Seuls les tronçons de la Cesse et de la Berre restent placés en vigilance orange.
Les autres cours d’eau sont placés en vigilance jaune, pas de débordements attendus dans la journée.
La situation sera à surveiller sur les Basses Plaines au cours de la nuit, avec les apports progressifs des différents affluents
de l’Aude.

 

Suite aux importantes intempéries, le port de Port-La-Nouvelle est fermé depuis mardi 22 octobre 18h00.  

 

Il est conseillé de limiter au strict nécessaire ses déplacements et de ne pas s’engager sur les axes inondés tout  au long de la matinée. La circulation sera très difficile dès  06h00 et  tout au long de la matinée.

 

Plusieurs axes sont fermés à la circulation :

- La  RD607 entre Narbonne et Marcorignan

- La RD31 entre Salles et Nissan-Lez-Enserune

- La RD618 entre Fleury d’Aude et Lespignan

- La RD105 entre Bages et Peyriac de mer

- La RD367 entre Sainte Valière et Paraza

- La RD35 et RD620 sur Cabardes

 

- La RD118 est difficile à la circulation avec des coulées de boue , entre Couiza et Esperaza

- La RD104 où la circulation est délicate à la sortie de Verzeille

 

Rappel des bons comportements en cas de pluies intenses et inondations :

 

- évitez tout déplacement et consultez www.inforoute11.fr-

- tenez vous éloignés des cours d’eau et respectez les consignes mises en place

- ne descendez pas dans les sous-sols ou caves, monter en hauteur, à l’étage

- prévoyez un kit de sécurité

- restez informés

- restez très vigilants

 

LE POINT CE MATIN DANS LES P-O (66) :

Météo France maintient l’ensemble du département :
en vigilance orange « pluie inondation » et « orage » jusqu’à 13h ce mercredi 23 octobre;
en vigilance orange vague submersion jusqu’à 18h ;
en vigilance jaune « crue » et « vent ».
Les précipitations enregistrées sur l’ensemble du département, depuis le début du phénomène, sont
de l’ordre :
• de 100 mm à 150 mm de manière généralisée ;
• et jusqu’à 180 mm de façon localisée.
Toutes les zones du département sont concernées par l’épisode méditerranéen. Toutefois, le littoral
et notamment la Côte Vermeille, les Albères, Les Aspres, le Vallespir et la plaine du Roussillon ont
été les plus impactés.
Mesures préventives prises:
L’ensemble des passages à gué du département et les voies sur berge de Perpignan sont fermés.
Toutes les communes, notamment les communes littorales, ont activé leur Plan Communal de
Sauvegarde.
État des routes :

 

Dans l’Aude, où l’on commémorait encore la semaine dernière le triste anniversaire des crues torrentielles de l’an dernier, l'inquiétude est de rigueur. Voici quelques témoignages receuillis à Villegailhenc.

Sylvain est boulanger à Limoux, et habite à Gaja. Il est ce mercredi matin au micro de Brice Vidal :

A Esperaza grosse frayeur mais pas de bobo ! Georges Reverte le maire était debout dès le début de l’alerte vers 2h du matin... lui et son équipe technique ont vérifié que tout le monde était bien en sécurité sur la commune ... car L’Aude est montée plus fortement sur la commune que lors des terribles inondations de l’an dernier ! Le 15 octobre 2018... Georges Reverte 

Les intempéries ont donc été moins fortes que prévues, mais la haute vallée de l’Aude a tremblé la nuit dernière :  un énorme orage s’est abattu sur le secteur entre 2 et 3h du matin..

À Couiza l’entreprise Sabrifa a été inondée. La PME produit des emballages cartons et possède des machines qui coûtent plusieurs centaines de milliers d’euros... problème : les cours d’eau étaient tellement gonflés que l’eau est remontée par en dessous ! La société de Francis Facerias a eu très chaud :

A Trèbes, ce mercredi matin, l'eau était montée.

A Trèbes, ce mercredi matin, l'eau était montée.