Le passage des Pyrénées-Orientales en zone de couvre-feu aura eu raison de la fête foraine perpignanaise.


C'est un choc pour les forains qui espéraient encore pas plus tard que ce matin devoir simplement fermer les portes de la fête foraine à 21 heures (début du couvre-feu), eux qui ont ont déjà pris place sur le parking du Parc des Expositions de Perpignan. C'est la situation d'état d'urgence sanitaire et notamment "l'instauration en zone de couvre-feu qui interdit la tenue d'événements tels que les foires, selon le décret du 16 octobre dernier", nous précise la préfecture ce jeudi soir. Cette annulation, en fait forcée, aurait été communiquée dans la journée aux exploitants de la foire Saint-Martin.

Une réunion devrait se tenir demain entre les services de la préfecture, des élus de la mairie de Perpignan, et les forains, pour préciser les raisons de cette nouvelle et peut-être évoquer des mesures d'accompagnement. "C'est une nouvelle compliquée, surtout que les forains ont été avertis au dernier moment, alors qu'ils avaient monté leurs manèges. Et là, nous attendons d'avoir une réunion de concertation avec la préfecture, car cela les impacte directement, et on ne peut pas laisser des professionnels tels que les forains sans aide de la préfecture et des pouvoirs publics", nous répond le maire Louis Aliot ce jeudi soir. 

 

Crédit Photo : Facebook Foire Saint-Martin