Déception pour les Béarnais

Bordeaux-Bègles, porté par un Matthieu Jalibert inspiré, a assumé son statut de dauphin du leader Toulouse en allant s'imposer sur le terrain de Pau (37-33) samedi à l'occasion de la 7e journée de Top 14.

 

Une mi-temps chacun mais à la fin, ce sont les hommes de Christophe Urios qui décrochent un deuxième succès d'affilée à l'extérieur, grâce notamment à un premier acte très réaliste (27-9) avec un Jalibert auteur à ce moment-là de 22 points (2 essais, 3 transformations, 2 pénalités).

 

 En face, la Section n'a pu résister dans son antre du Hameau, imprenable jusque-là, et qui a pourtant cru après un terrible quart d'heure au retour des vestiaires (26-30, 58) que les siens allaient renverser une situation très compromise à la pause.

 

 Le bonus défensif récupéré en fin de match ne satisfera surement pas les Béarnais au regard de leur deuxième période conquérante, avec trois essais inscrits. Mais ils sont partis d'un peu trop loin.

 

 D'un froid réalisme, l'UBB a mené tranquillement sa barque avec un essai sur son premier temps fort - une pénaltouche - conclu par une accélération de Jalibert dans la défense locale (7).

 

 C'est après une autre touche que les Girondins ont doublé leur capital avec cette fois UJ Seuteni à la conclusion d'un mouvement axial initié par Cameron Woki (3-14, 13).

 

 Enfin, juste avant la sirène, Jalibert a intercepté une passe au milieu du terrain et a filé entre les perches pour un 27-9, bonus offensif dans la poche, à la fois sévère et logique.

 

Mais comme face au MHR la semaine dernière, Bordeaux est revenu moins fringant des vestiaires. Le sang neuf injecté par Sébastien Piqueronies a tout de suite fait effet avec l'essai de la révolte inscrit par Antoine Hastoy après une percée de Vatubua (48).

 

Sur sa lancée, la Section a réduit encore un peu plus l'écart grâce à son ailier Jack Maddocks face à des Unionistes à ce moment-là complétement désunis (55), et fautifs peu après au sol (26-30).

 

Proche de la rupture, avec un Jalibert sorti après un léger choc, la "remontada" paloise était écrite. Mais dans un sursaut, après une récupération de balle aérienne de Guido Petti, l'UBB a retrouvé une cohésion suffisante pour envoyer, après plusieurs temps de jeu, Romain Buros en coin derrière la ligne (65).

 

Cela ne suffit pas pour aller reprendre un bonus. Au contraire des Palois, volontaires sur une dernière pénaltouche dont s'est extrait Youri Delhommel pour le septième essai du jour (72), synonyme de bonus défensif.


Pau se déplace à Clermont Samedi. Match à partir de 15h.

(INFO AVEC AFP)
(PHOTO TWITTER SECTION PALOISE)

 


Voir aussi

Pyrénées-Atlantiques

13/11/2021 16:47

Week-end de finale pour "l'In Extenso Super 7 Rugby".

...

Pyrénées-Atlantiques

04/11/2021 10:43

La procureure de la République, Cécile Gensac, fait une mise au point ce...

Pyrénées-Atlantiques

23/10/2021 17:27

Le parquet de Pau ouvre une enquête

...