L'actuel maire de Castres, qui brigue un 4ème mandat, a dévoilé son équipe et son programme ce mercredi.

Une liste, #Castres avec vous, renouvelée à près de 60%, sur laquelle on retrouve tout de même des noms connus des castrais.

Ainsi, Nathalie de Villeneuve, Jean-Philippe Audouy, Xavier Bories, Geneviève Amen, Alain White ou Arnaud Bouquet, entres autres, repartent au côté de Pascal Bugis.

Parmi les « nouveaux », on trouve notamment Jean-Luc Prades, connu pour avoir longtemps été organisateur de la Ronde Givrée, Isabelle Jury, directeur régionale des laboratoires Pierre Fabre, Catherine Durand, consultante marketing et communication bien connue à Castres ou encore Julie Capo-Ortega, candidate aux dernières élections départementales.

Une liste qui veut « s’inscrire dans l’avenir précise Pascal Bugis, car il faut penser à terme à transmettre le flambeau à une nouvelle génération d’élus. »

 

 

 

Le programme

C’est un projet « ambitieux, réaliste et réalisable » que propose Pascal Bugis.

Concernant l’environnement, le maire actuel évoque « une ville responsable ». Il veut créer une aide à l’achat de vélos électriques, étendre les zones cyclables ou encore augmenter le cadencement des bus. Il souhaite aussi « planter un arbre pour chaque bébé castrais » et « baisser l’éclairage public dans les zones d’activités dès 22h. »

 

Sur la sécurité, #Castres avec vous propose d’étendre le réseau de vidéoprotection, ou encore de créer « une application de liaison entre les habitants et la police municipale pour signaler les situations anormales. » Pascal Bugis s’engage aussi à renforcer au quotidien la lutte contre les incivilités et, clin d’œil voilé à l’un de ses concurrents qui propose de créer une brigade verte, à « renforcer la brigade verte -qui existe déjà – pour la surveillance des parcs et des voies vertes. » Il poursuit en promettant de « rester mobilisé jusqu’au rétablissement de la BAC et des effectifs de Police Nationale. »

 

Sur la fiscalité, il s’engage à diminuer le taux de la taxe foncière, « peut-être pas chaque année, mais sur l’ensemble du mandat » et à poursuivre le désendettement de la ville.

 

Deux grands projets seront proposés aux castrais qui, comme en 2014, seront consultés : ils pourront ainsi choisir « le futur usage du collège des Cèdres » ou alors décider de l’avenir du quartier de la faïencerie.

En terme de travaux, #Castres avec vous promet « la reconfiguration et la modernisation de la salle Gérard-Philippe » ou encore la création d’un café théâtre à la place de l’actuel cinéma.

 

Pour favoriser le commerce et redynamiser le centre-ville, Pascal Bugis propose une heure de stationnement gratuite dans tout le centre-ville, et la création de rendez-vous de convivialité hebdomadaires « en partenariat avec les restaurateurs et cafetiers pour animer le cœur de ville. »

 

Pour « accompagner le mouvement sportif », il promet d’engager 5 millions d’euros d’investissement sur les équipements sportifs dans les 6 prochaines années, afin notamment de rénover la piste d’athlétisme du Travet, de réaliser un deuxième terrain synthétique ou encore de rénover le cosec de Lameilhé.

 

Pour « aider les aidants », le candidat souhaite créer un guichet unique pour faciliter les démarches et « soutenir ceux qui accompagnent les personnes en difficulté. »

 

Santé : une proposition innovante.

« Pour favoriser l’arrivée de nouveaux médecins et spécialistes, la ville contractualisera avec les étudiants, futurs médecins, pour qu’ils s’engagent à exercer à Castres leur acticité après leurs études. »

Pratiquée dans certains pays d’Europe, cette idée a pour but d’attirer les futurs professionnels de santé à Castres en leur proposant une aide financière pendant leurs études, en échange de leur installation future à Castres. Les sommes engagées comme la durée restent à déterminer.

A l’instar de deux autres candidats, Pascal Bugis s’engage aussi à « implanter une maison médicale de garde » sur la commune.

 

Enfin, le prochain mandat devra réussir l’arrivée de l’autoroute pour Pascal Bugis, et donc « poursuivre l’adaptation de l’entrée de ville en provenance de Toulouse » et achever la requalification du quartier de Laden-Petit train.

 

L’intégralité du programme sera distribué dans les prochains jours.