De nombreux mazamétains s'en doutaient en coulisse depuis plusieurs semaines, mais la chose est maintenant officielle : Olivier Fabre, le maire de Mazamet, est candidat à sa succession.

L’élu a choisi de l’annoncer ce lundi soir, au bar à vin Le Cep't secret, « un nouveau commerce, sur le quai de l’Arnette rénové pendant notre mandat » et symbole de ce que souhaite incarner la liste qui se nommera, comme en 2014, Mazamet ville vivante. Avec un slogan : continuons !

« Nous avons tenu nos promesses », estime Olivier Fabre, qui est revenu sur les grands projets réalisés depuis six ans : la passerelle, la halle centrale, la rénovation du quai de l’Arnette, mais aussi la création de la police municipale.

Le maire sortant revendique aussi « une claire et nette amélioration du commerce » et présente « 61 ouvertures contre 21 fermetures » depuis 2014, grâce en partie à la mise en place d’aides à la création de commerce.

Il a aussi mis en avant les animations, lancées ou relancées, comme les fanfares ou le feu d’artifice intercommunal des Montagnès, et les relations de confiances « renouées » avec les villes de la vallée du Thoré.

Autant de projets menés « sans augmenter les impôts municipaux », rappelle le maire de Mazamet, malgré les baisses de dotation de l’état à partir de la fin 2014.

Il y a cependant « encore beaucoup de choses à réaliser » assure Olivier Fabre, qui concède des regrets : la fusion avortée avec Bout du Pont de l’Arn, ou la zone d’activité de la Trille qui a pris du retard.

Pour briguer ce nouveau mandat, le maire sortant et désormais candidat mènera une liste « renouvelée à hauteur de 25%, et des adjoints renouvelés de moitié. » Et de conclure : « le meilleur est devant nous. »

 

Mazamet ville vivante inaugurera son local de campagne au 13 rue Cormouls-Houlès le samedi 14 décembre à 11H. Le site du candidat : mazamet-2020.fr

 

 

 

Pour l’heure, Olivier Fabre est l’unique candidat déclaré à Mazamet. D’après nos informations, le Rassemblement National ne présentera pas de liste.